6 conseils alimentaires pour prolonger la vie de 8 à 13 ans

Combien d’années une alimentation saine peut-elle ajouter à votre vie ? C’est véritablement une question que de nombreuses personnes se posent. Une étude récente publiée dans PLOS Medicine et menée par des chercheurs norvégiens s’est intéressée au changement de régime alimentaire pour prolonger la durée de vie.

L’étude a révélé qu’une alimentation riche en nutriments, similaire au « régime méditerranéen » pouvait prolonger la vie de 8 à 13 ans, selon l’âge.

Les conclusions sont basées sur un modèle que les chercheurs ont créé à partir des données de l’étude Global Burden of Disease Study, qui comprenait des milliers de participants de 204 pays. Le modèle de l’étude a été utilisé pour estimer ce qui arriverait à l’organisme et à la durée de vie d’une personne si celle-ci passait d’un « régime occidental standard » hautement transformé à un régime plus sain privilégiant les aliments complets.

Même une personne qui change son alimentation vers 60 ans pourra gagner huit à neuf ans de vie !

Si l’espérance de vie est bien meilleure lorsque le changement alimentaire est pris plus tôt, les résultats sont tout de même présents à un âge avancé. Une personne qui change son alimentation vers 60 ans pourra gagner huit à neuf ans de vie. Un individu modifiant son régime alimentaire à 80 ans gagnera trois ans. Les types de changements alimentaires qui se sont avérés avoir le plus grand impact sur la longévité comprenaient la diminution de la consommation de viande rouge, d’aliments ultra-transformés et d’aliments sucrés, au profit d’une consommation plus importante de légumes, de fruits, de légumineuses, de céréales complètes, de poisson et de noix.

Voici en détail les changements alimentaires qu’ils conseillent pour vivre plus longtemps.

1) Consommez les produits laitiers avec modération

Consommez les produits laitiers avec modération, surtout s’ils vous causent des problèmes digestifs. Optez pour des yaourts et du kéfir non sucrés, ainsi que des fromages vieillis en petites quantités, pour en tirer le maximum de bénéfices. Contrairement aux idées reçues, le lait n’est pas bon pour la santé. Il faut éviter d’en prendre en trop grosse quantité.

Les produits laitiers sont donc à consommer avec modération. De plus, il faut se méfier du sucre ajouté qui peut parfois être présent dans de nombreux yaourts ou autres produits laitiers transformés.

2) Privilégiez une huile d’olive de bonne qualité

Utilisez de l’huile d’olive de bonne qualité comme principale huile de cuisson, en plus de la consommation de poissons gras, de noix et de graines. Limitez les huiles végétales raffinées, la plupart des beurres et la margarine. Évitez les aliments contenant des graisses hydrogénées et transformées.

3) Limitez au maximum viande rouge et charcuterie

Limitez votre consommation de viande rouge et de viandes transformées, en particulier le bœuf conventionnel, les hot-dogs, le salami, les viandes salées et les charcuteries. La consommation de viande rouge, d’autant plus lorsqu’elle est modifiée, peut nuire à la santé. Elle est associée à un risque accru de diabète de type 2, de maladies cardiovasculaires, et de cancers.

L’étude ne recommande pas d’arrêter d’en manger, mais de la limiter, et surtout d’éviter au maximum celle qui est modifiée.

4) Faites le plein de fibres et de protéines végétales

Consommez beaucoup de fibres, notamment dans les légumes, les fruits, les céréales complètes à 100 %, les légumineuses et les noix. Elles sont présentes dans les légumineuses (pois, lentilles…), les céréales complètes (quinoa, avoine…), les noix et les graines. Les légumes et fruits sont aussi très riches en fibres et bons pour la santé.

5) Favorisez les aliments à forte teneur en antioxydants

Faites le plein d’aliments à forte teneur en antioxydants, comme les légumes frais, les légumes verts à feuilles, les poivrons, les oignons, l’ail, les baies, les herbes et les épices. Les antioxydants combattent les radicaux libres, molécules d’oxygène présentes dans l’organisme, responsables du vieillissement de l’organisme.

Ils sont donc primordiaux pour vieillir en bonne santé, et de nombreux aliments permettent d’en faire le plein. Parmi eux, on retrouve les légumes frais, le thon, les amandes, les noisettes.

6) Évitez les aliments contenant des sucres ajoutés

Évitez les aliments contenant du sucre ajouté, comme les desserts, les céréales, les produits laitiers sucrés et les sodas. Consommez plutôt des fruits, un peu de miel cru ou du chocolat noir pour satisfaire votre envie de sucreries.

S’ils sont bien connus pour ne pas être bons pour la santé, les aliments contenant du sucre ajouté ont également un impact sur notre longévité. Sodas, desserts et autres produits qui contiennent des sucres ajoutés sont à éviter le plus possible.

Voilà, vous savez tout ou presque alors à vous de jouer si vous souhaitez gagner quelques années de plus…

Source: https://journals.plos.org/plosmedicine/article?id=10.1371/journal.pmed.1003889

Laisser un commentaire