Vous voulez connaître trois règles infaillibles pour éviter de payer les amendes de dépassement de vitesse ? Les gendarmes de la région Hauts-de-France vous donnent leurs précieux conseils. Sur leur compte Facebook, les gendarmes de l’Oise ont révélé trois méthodes infaillibles pour éviter les amendes. Merci messieurs !

Prévention, tout en humour

À chaque fois que nous sommes sur la route, les petits excès de vitesse sont fréquents et parfois les amendes tombent.

Alors pour réduire vos chances de vous faire attraper par la police, la gendarmerie de l’Oise a posté sur son compte Facebook une « méthode qui fonctionne à travers le monde entier ». Il faut alors suivre 3 règles infaillibles qui feront du bien à votre porte-monnaie.

Règle n°1 :

« Regardez attentivement les panneaux qui vous indiquent la limite de vitesse. Le nombre indiqué est la vitesse maximale, que vous soyez à pied, à vélo ou en voiture ».

Règle n°2 :

Tout en humour, les gendarmes donnent alors des règles basiques de bonne conduite sur la route :  Vérifiez le compteur de vitesse de votre voiture. La flèche reflète la vitesse à laquelle vous roulez. Sur les voitures les plus récentes, la vitesse est parfois affichée numériquement ».

Règle n°3 :

Enfin la dernière règle précise : « Ajustez votre vitesse en fonction du nombre indiqué sur le panneau de signalisation« . Une chose est sûre, les gendarmes n’ont pas manqué d’humour pour nous rappeler à quel point il est important de respecter les limitations de vitesse, qui sauvent des vies.

Vous l’aurez bien évidement compris, pour éviter les amendes, il suffit de respecter les limitations de vitesse et de connaître et respecter le code de la route.

ACCIDENTS DE LA ROUTE EN FRANCE
Une chose qui se révèle positive avec la crise sanitaire, c’est que certaines mesures liées aux déplacements et à la généralisation du télétravail ont fait baisser le nombre de morts sur la route : 175 personnes sont décédées sur les routes de France métropolitaine en février 2021 contre 220 en février 2020, soit 45 personnes tuées de moins (-20 %), lit-on sur le site sécurité-routiere.gouv.fr.

INDICATEURS RELATIFS À L’ÂGE ET AUX RÉSEAUX

  • La mortalité routière baisse quel que soit l’âge, à l’exception des enfants et adolescents de moins de 18 ans, dont le nombre de tués estimé est stable (153 tués en 2020).
  • La baisse de la mortalité est la plus forte pour les personnes âgées de 75 ans ou plus (-34 % soit 179 tués de moins qu’en 2019), qui contribuent pour 1/4 de la baisse globale.
  • La baisse la moins forte est observée pour les personnes âgées entre 65 et 74 ans (-9 % soit 29 tués de moins).
  • La baisse de la mortalité des 18-34 ans, usagers à sur-risque routier important, est équivalente à la baisse globale ; elle contribue pour près de 1/3 à la baisse globale.
  • La baisse de la mortalité impacte tous les réseaux routiers ; elle est cependant moins marquée en agglomération, et plus marquée sur autoroute, les déplacements de proximité ayant été maintenus.

Alors soyez quelque patients, cela vaut mieux qu’un accident mettant en danger votre vie et celle des autres…

Partagez cet article :

Laisser un commentaire